L’Institut Pasteur met en vente le Château des Ravatys et son vignoble

Propriétaire du Château des Ravatys, un domaine comprenant un vignoble de 28 hectares en Brouilly et Côte de Brouilly, l’Institut Pasteur a décidé de céder ce bel endroit à la vente. L’objectif ? Financer plus rapidement les recherches pour produire un vaccin contre le coronavirus mais aussi l’ensemble des activités et missions de l’organisme.

La vente d’un vignoble d’exception

Le Château des Ravatys, situé à Saint-Lager, au pied du mont Brouilly, est particulièrement reconnu au sein du vignoble beaujolais. Il est composé d’une trentaine d’hectares viticole produisant 150 000 bouteilles chaque année avec des vins qui s’affinent dans des caves voûtées de près de 900 mètres carrés, logeant 28 foudres (1035hl) et fûts.

La mise à prix du domaine est fixé à 6,9 millions d’euros, et la recherche de ses potentiels acheteurs est assurée par un promoteur immobilier spécialisé dans la vente de propriétés viticoles.

Pour Frédéric Grosjean, directeur du patrimoine et des legs à l’Institut Pasteur à Paris, la décision de se séparer de ce lieu de prestige a été une décision très difficile à prendre, l’Institut étant particulièrement attaché à celui-ci. Louis Pasteur était d’ailleurs un très grand amateur de vin. Le directeur précise néanmoins que le choix de s’en défaire avait été pris avant même le début de la pandémie du Covid-19.

Un domaine d’accueil

En plus des vignes, le futur acheteur obtiendra plusieurs bâtiments qui font partie du domaine et accueillent chaque année des visiteurs mais aussi des mariages et des séminaires depuis les années 90.

Les équipes sur place proposent aux entreprises de nombreuses activités autour du vin comme la visite des caves, la dégustation accord mets/vin, des cours d’initiation à l’œnologie, de découverte des arômes. Mais elles proposent aussi, dans la mouvance des tendances du moment, des activités de team-building et de coaching. Le séminaire d’entreprise a du succès, les créneaux étant déjà réservés des mois à l’avance : l’attrait d’un château doublé d’un vignoble séduisant particulièrement les chefs d’entreprises.

Il est préférable pour eux d’organiser un séjour mémorable dans des cadres qui diffèrent complètement d’un cadre professionnel classique. Les animateurs du Château étant, de plus, reconnus pour être compétents, les employés parviennent à se réunir et à établir un contact tout en profitant des richesses du vignoble. Pour les entrepreneurs vivant en Île-de-France, et qui n’ont pas la chance de pouvoir aller jusqu’au Château des Ravatys, ils peuvent voir ce site pour trouver d’autres domaines d’exception dans leur région.

Une production viticole qui se diversifie

L’endroit avait été donné à l’Institut Pasteur en 1937 par Mathilde Courbe, une infirmière. Depuis lors, il n’a cessé d’être particulièrement valorisé pour la qualité de ses vignes. Pour pouvoir l’obtenir, son successeur devra donc s’engager à faire perdurer cette activité. La qualité du vin produit par le vignoble a été reconnu de nombreuses fois, et celui-ci s’exporte très bien.

Des modifications sont d’ailleurs en cours au sein du domaine viticole, avec la production de rosé, mais aussi une conversion de l’intégralité du système de production avec le passage à l’agriculture biologique. Le Château des Ravatys tire aussi un grand prestige du fait d’être lié à la reconnaissance de Saint-Lager en tant que « ville internationale de la vigne et du vin », ou au prestigieux concours annuel des Chardonnay du monde. Le vignoble, même cédé à la vente, n’est donc pas près de s’arrêter.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *