Percée du vin jaune : l’édition de 2021 annulée

Il n’y aura finalement pas d’édition de la Percée du vin jaune les 6 et 7 février 2021 à Cramans (Jura). L’association des Ambassadeurs des Vins Jaunes a annoncé le report de la vingt-quatrième édition à février 2022. En cause : les obligations sanitaires liées au coronavirus.

Un choix de raison

Benoît Sermier, président de l’association, a décidé avec le conseil d’administration de prendre cette décision pour limiter tout risque. Il était trop difficile de mettre en place les gestes barrières et les obligations sanitaires liées au coronavirus alors que l’édition accueille chaque année des dizaines de milliers de visiteurs. C’est l’une des plus grandes fêtes viticoles de France.

Chaque édition, un village producteur est choisi à tour de rôle. Durant un week-end entier, tous les caveaux sont ouverts au public. Chacun peut ainsi venir goûter les vins de chaque vigneron, notamment des vins reconnus exceptionnels. Des animations ont également lieu, à travers des concours, des concerts et des défilés.

Un événement en comité réduit

Les amateurs de vin pourront toujours se consoler avec la mise en scène de la perce du millésime 2014 qui aura lieu début 2021. Un événement, à plus petite échelle, que l’association tient à réaliser pour que le millésime ne soit pas oublié pour autant.

Les organisateurs affirment que des activités pourront quand même être mises en place : concours de clavelinage (qui consiste en une épreuve de dégustation), portes ouvertes de quelques caveaux, vente aux enchères de vieux vins… En attendant ce moment, les plus impatients pourront développer leur goût avec des calendriers spécialement dédiés au vin : calendriers-avent.com en propose toute une sélection.

Repousser pour mieux rebondir

D’ici 2021, l’association compte profiter de cette longue pause pour approfondir et moderniser son programme. Benoît Sermier pense notamment à une adaptation des horaires et des programmes pour que le samedi soit destiné aux jeunes visiteurs et le dimanche plutôt adapté aux familles.

Coronavirus ou pas, le vin jaune, surnommé « l’or du Jura », a encore de beaux jours devant lui. Ce vin blanc sec (et non pas sucré, contrairement aux idées reçues) connaît un véritable succès national et international, notamment lorsqu’il est biologique. Sa popularité s’explique par ses arômes et son processus de vinification, qui lui est propre. Il est également très expressif et possède un fort caractère en bouche.

Le vin jaune possède même sa propre bouteille, nommée « Clavelin ». Elles sont plus petites que les bouteilles classiques, avec une contenance de 62 cl au lieu de 75 cl. Un fait qui s’explique par son processus de vieillissement : le vin jaune est le seul à ne pas intégrer l’ouillage, ce qui cause davantage d’évaporation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *